Gestion locative

Quels sont les frais de la gestion locative ?

Table des matières

Si la location d’un bien immobilier génère des revenus, elle nécessite une organisation rigoureuse.

Les services de gestion locative engendrent des frais qui doivent être pris en compte dans le calcul de la rentabilité d’un investissement.

Il existe plusieurs possibilités plus ou moins couteuses telles que la sous-traitance à un agent immobilier pour les solutions les plus chères ou l’utilisation de d’un outil digital, qui s’adressent aux propriétaires et aux investisseurs immobiliers, solutions souvent moins onéreuses.

Les frais de gestion locative via un agent immobilier

Les agences immobilières proposent souvent des services de gestion locative. Elles bénéficient d’une bonne connaissance du marché et ont à leur disposition un réseau de locataires dense qui permet d’éviter la vacance locative.

Qu’est-ce que les honoraires ?

Les honoraires des agences de gestion locative représentent un pourcentage du loyer généré par le bien immobilier loué.

Les frais d’agences sont déclenchés par les services liés à la gestion locative. Parmi les services proposés on trouve :

  • La recherche du locataire
  • L’analyse des dossiers des locataires
  • L’établissement du bail
  • L’état des lieux d’entrée
  • La gestion des loyers
  • La gestion des préavis de départ
  • L’état des lieux de sortie


Ainsi, les honoraires de l’agence peuvent atteindre les 10% du montant du loyer si le propriétaire opte pour une formule incluant une assurance sur les loyers impayés. 

De nombreux services ne sont pas compris dans les formules de base et engendrent des coûts supplémentaires.

Le paiement des honoraires permet à l’agence de couvrir ses frais fixes (charges, loyers…), de rémunérer ses collaborateurs et d’entretenir son réseau (supports de communication, événements, salons…).

Les coûts de gestion via un logiciel

Les solutions numériques offrent aujourd’hui une alternative aux services des agences de gestion locatives. 

Moins coûteux, ils permettent d’automatiser de nombreuses tâches et de simplifier la gestion des biens loués.

Les logiciels Saas

Les logiciels Saas ou Software as a servicice, de gestion locative offrent une flexibilité appréciée par les propriétaires dont le parc immobilier évolue en fonction de leurs investissements.

Ces solutions sont évolutives et s’adaptent au nombre de biens du propriétaire. Ainsi, leur coût dépend du portefeuille immobilier à gérer. Les frais de gestion locative se situent ​​entre 1,5 € et 9,5 € par bien, en fonction du logiciel choisi.

Peu contraignantes, elles sont accessibles en ligne et ne nécessitent pas d’installation en local sur un ordinateur. Elles sont mises à jour régulièrement et s’adaptent aux besoins les plus récents des propriétaires, particuliers comme professionnels.

Les logiciels Saas proposent des interfaces ludiques et intuitives qui permettent de fluidifier les processus liés à la gestion locative.

Les logiciels on premise (achat du logiciel) 

Les logiciels “on premise” nécessitent l’achat d’une licence pour être utilisés indéfiniment en local sur un ordinateur. Leur coût est donc plus conséquent que celui des solutions Saas.

Il est important d’effectuer un calcul selon le nombre de biens immobilier à gérer avant d’opter pour cette solution.

Il faudra prévoir le coût des mises à jour et la compatibilité avec les ordinateurs utilisés.

Accessibles hors ligne, ces solutions sont personnalisables et nécessitent souvent une formation pour être utilisées.

La gestion locative gratuite est-ce possible ? 

Pour optimiser le rendement d’un parc immobilier, il est important d’opter pour une solution adaptée. Les logiciels de gestion locative permettent d’automatiser des tâches qui nécessitent un suivi rigoureux :

  • Vérification de la bonne réception des loyers
  • Calcul et envoi des régularisations de charges 
  • Calcul des indexations de loyers à chaque anniversaire de bail

Certains acteurs sur le marché de la gestion locative proposent des services gratuits. Avec ce type d’offre, les fonctionnalités restent limitées.

Il peut être plus judicieux de dépenser quelques euros supplémentaires et de choisir un logiciel de gestion locative complet. Celui-ci permettra de gagner du temps et d’éviter les erreurs de gestion.

D'autres articles sur la gestion locative
logiciel de gestion locative
Inscrivez-vous à notre Newsletter